Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Recette de Huevos a la flamenca (œufs de flamenco andalou)

Recette de Huevos a la flamenca (œufs de flamenco andalou)



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

  • Recettes
  • Cuisines
  • européen
  • Europe du Sud
  • Espanol
  • Tapas

Parfait si des amis passent ou après une journée épuisante aux soldes, ce repas traditionnel andalou regorge de tomates et de poivrons sains et ne prend que quelques minutes à préparer.


Aberdeenshire, Écosse, Royaume-Uni

69 personnes ont fait ça

IngrédientsPortions : 4

  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 oignon, haché finement
  • 2 poivrons rouges, hachés finement
  • 2 gousses d'ail, hachées finement
  • 500 g de tomates fraîches râpées sur une râpe à fromage
  • 1 cuillère à soupe de paprika fumé
  • 8 œufs
  • 8 tranches de jambon serrano
  • 8 tranches de chorizo
  • 150g de petits pois surgelés
  • Sel et poivre au goût
  • Persil haché pour décorer

MéthodePréparation :15min ›Cuisine :30min ›Prêt en :45min

  1. Préchauffer le four à 200 C / Gaz 6.
  2. Faire un sofrito en faisant revenir l'oignon et les poivrons lentement dans l'huile d'olive, quand ils sont tendres ajouter l'ail (environ 10 minutes). Continuez à faire frire brièvement jusqu'à ce que l'ail libère son arôme puis ajoutez les tomates et le paprika fumé et faites revenir le sofrito doucement pendant 15 minutes. Assaisonner selon l'envie.
  3. Répartir le sofrito dans 4 ramequins, casser 2 œufs sur chacun et déposer dessus 2 tranches de jambon, 2 tranches de chorizo ​​et une poignée de petits pois.
  4. Cuire les ramequins environ 10 minutes ou jusqu'à ce que les œufs soient pris mais encore coulants.
  5. Garnir de persil et servir avec du pain croûté.

Vu récemment

Avis et notesNote globale moyenne :(1)

Avis en anglais (1)

Merci pour la belle recette. J'ai remplacé le jambon Serrano par des tranches végétariennes de style bacon parce que nous ne mangeons pas tous de viande, mais pour nos papilles, c'était merveilleux.-26 décembre 2012


Gastronomie Flamenco

Le proverbe espagnol nous prévient déjà…

“Ce que vous mangez est ce que vous élevez”

“Mangez et buvez que la vie est courte.”

« Avec le ventre vide, personne ne montre de joie. »

Gastronomie et flamenco sont liés. Ce sont deux types d'art dont la bonne combinaison se traduit par une explosion de goût et de plaisir pour les sens.

Les flamencos et les flamencas ont des coutumes définies et enviables lorsqu'ils sont assis à table.

Voici quelques recettes de flamenco qui vous rempliront d'esprit et d'énergie :


Andalūziška kiaušinienė

Tebūnie spalvingas ketvirtadiénis ! Norite įdomesnių, spalvotų ir kvapnių pusryčių ar pietų ?? tai Jums puiki idėja, kaip galima praskaidrinti dienos meniu! Ispaniškas užkeptų kiaušinių receptas, kilęs iš Andalūzijos regiono. Ispanai yra ir šiaip spalvingi žmonės, tad patiekalas tikrai atspindi jų kraštą.

Pagaminimas – nieko per daug ypatingo ar sudėtingo, daržoves galite rinktis pagal savo nuožiūrą ir mėgstamas spalvas. Toks patiekalas ypač patogus gaminti, kuomet turite šiek tiek daržovių ir mėsytės likučių ir nežinote kur sunaudoti – tad štai – išsikepkite flamenko kiaušinienę!

Reikės :

250 ml naminio pomidorų padažo (žr. receptą žemiau)

2 vidutinio dydžio morkos

200 g žalių šparaginių pupelių

keletas gabalėlių keepos konservuotos paprikos

600 ml de padaño> – iam receptui reikės 250 ml padažo

125 ml alyvuogių aliejaus

800 g de konservuotų pomidorų be odelių

3 didelės česnako skiltelės

  1. Naminis pomidorų padažas– svogūną ir česnako skilteles nulupame, supjaustome kubeliais. Papriką taip pat supjaustome kubeliais. Puode, ant vidutinės ugnies įkaitiname visą alyvuogių aliejų. Sudedame svogūną ir papriką, kepame ant vidutinės ugnies, kol suminkštėja, po to sudedame česnaką, pakepiname dar apie 5 min. Po à sudedame susmulkintus pomidorus, viską išmaišome, pagardiname druska, pipirais, puodą uždengiame dangčiu ir troškiname 15 min, vis pamaišome. Kai padažas baigia troškintis, nukeliame nuo ugnies ir sutriname bulvių trintuvu arba naudojame blenderį (aš tryniau bulvių trintuvu, tuomet lieka didesni daržovių gabalėliai).
  2. Pupeles supjaustome maždaug 3 cm ilgio gabalėliais, morkas nulupame, supjaustome nedideliais plonais gabalėliais. Į puodą įpilame apie 1,5 l vandens, suberiame morkas, pupeles ir žirnelius. Verdame, kol daržovės suminkštėja (tik nereikia pervirti). Kai išvirs nukošiame.
  3. 3-est karščiui atsparius nedidelius indelius tolygiai paskirstome naminį pomidorų padažą, tolygiai sudedame virtas daržoves.
  4. Kumpio riekeles suplėšome, išdėliojame ant daržovių.
  5. Chorizo ​​dešreles supjaustome griežinėliais, išdėliojame ant daržovių.
  6. Konservuotus paprikų gabalėlius supjaustome juostelėmis, išdėliojame indelyje ratu.
  7. Kiekvieno indelio viduryje padarome nedidelę duobutę, mušame po kiaušinį. Pabarstome kiaušinį ir daržoves druska.
  8. Kepame iki 180 C kaitintoje orkaitėje

>> Galite patiekti su prancūzišku batonu, bet taip keepas kiaušinis skanus ir be jokių priedų.


16 des meilleurs plats typiques que vous devez essayer de la province andalouse

La gastronomie andalouse, profondément influencée par la cuisine arabe, fonde ses plats sur des matières premières de la diète méditerranéenne. Sain, copieux et copieux. Nous vous proposons les meilleurs plats à essayer lors de votre prochain voyage dans le sud de l'Espagne.

Le raffinement de la province Al Andalus, inconnue en Europe continentale, a transformé de nombreuses coutumes et croyances différentes. N'oublions pas que ce sont les Andalous qui ont créé les salles à manger traditionnelles ainsi que le service de restauration actuel, entre autres. Disons simplement qu'ils sont de grands cuisiniers et qu'ils aiment partager leur nourriture avec le monde.

Il est également très important de mettre en avant l'ingrédient doré de toutes les recettes du bord de mer à la montagne. L'huile d'olive ou comme on l'appelle ici l'or liquide. Donnons du crédit là où le crédit est dû ! Même si les origines précises des oliviers sont entourées de mystère, il est bien connu que la culture des olives et la production d'huile sont profondément enracinées dans les livres d'histoire de l'Espagne, qui ont été apportés dans la péninsule ibérique par les Phéniciens et les Grecs. Soit dit en passant, si vous avez envie de déguster la meilleure huile d'olive d'Andalousie, vous devez consulter notre excursion d'une journée à Carmona ici.

Vous trouverez ici une compilation des meilleurs trésors culinaires de la province d'Andalousie. Qu'aproveche !

Huelva : Au cœur de la Sierra de Aracena et des Picos de Aroche, tout en contemplant le paradis immaculé qui vous entoure, pourquoi ne pas profiter du goût raffiné du meilleur jambon ibérique, Jambon de Huelva ? C'est sans aucun doute le Jambon Star de la péninsule qui, associé à une variété de pain de campagne, offre une saveur unique et incomparable qui laisse vos papilles en redemande.

Si vous décidez de rester en bord de mer, autant goûter à la variété des fruits de mer qui, à notre avis, sont indispensables à la cuisine côtière andalouse. Ceci comprend “choco frito” qui est la seiche frite et la délicatesse de “ mojama ” qui est du thon salé. Saviez-vous que le mot Mojama vient de l'arabe Musama (sec) d'origine phénicienne ?

Séville : fermez les yeux une seconde et imaginez-vous dans une terrasse espagnole avec vue sur la Giralda, écoutant de la musique flamenco. Maintenant, rendons-le inoubliable en commandant “huevos a la Flamenca ” qui sont des œufs au plat servis avec des légumes et de la sauce dans un pot en argile. Si vous vous sentez assez aventureux, vous devez goûter les “Caracole” , qui sont des escargots avec une sauce onctueuse à base de différentes herbes telles que le thym, le cumin et parfois la menthe poivrée.

Grenade : La Alhambra de Granada une véritable merveille de culture, est aussi un cadre fascinant qui ne peut être visité sans découvrir la cuisine locale. Le tapa le plus représentatif de cette merveilleuse ville est le distingué “Patatas a lo Pobre” qui sont des pommes de terre coupées en tranches rôties au four avec des oignons et des poivrons et de l'ail. Vous avez déjà l'eau à la bouche ? Eh bien, alors attends d'essayer le bonbon "Pionos de Santa Fe". C'est le dessert grenadier par excellence. Délicieuses génoises à la crème pâtissière. Vous ne devriez pas manquer cela pendant votre séjour à Grenade. Nous pouvons vous emmener dans le restaurant le plus traditionnel de Grenade pour essayer ces plats lors de notre excursion d'une journée à Grenade ici.


Cadix : La maison de la marine espagnole, une ville portuaire dans le sud de l'Espagne. Sa gastronomie est le fruit d'années et de voyages chargés d'histoire et d'esprit combinés à des produits qui nous ont permis de savourer différents goûts de différents siècles. . « Almejas à la Marinera » palourdes typiques faites avec une sauce au vin avec de l'ail et du persil, et "Tortillitas de Camarones", utilisant un type particulier de crevette que l'on trouve exclusivement dans cette région.

Cordoue : Pendant les premières pluies de la fin de l'hiver, la campagne nous fournit des ingrédients tels que les asperges qui, avec les oignons, les œufs et le jambon, constituent un plat délicieux appelé "revuelto cordobés". Vous voyagez avec des enfants pendant la saison chaude ? Ensuite, il est temps de présenter le délice de Cordoue "salmorejo". Ce classique de l'été andalou est une vertu de simplicité, alors que nous essayons de faire face aux températures estivales. Essayez le meilleur Salmorejo lors de votre excursion d'une journée avec nous à Cordoue. Plus d'infos ici.

Jaén : Sa gastronomie a des similitudes avec la cuisine de la province de Castilla la Mancha, en raison de sa proximité. Le terrain montagneux privilégie les plats de « gibier » par rapport aux autres. “Carne de Monte en adobo” , consiste essentiellement à faire mariner de la viande de sanglier ou de cerf dans du vin, du cognac et des herbes aromatiques pendant 24 heures avant de la rôtir à la perfection. Une option végétarienne serait certainement parmi la variété de champignons disponibles . « Setas de Cardo » est parfait pour un plat d'accompagnement typique. C'est une façon plus saine d'explorer les tapas dans le sud de l'Espagne et ce plat est simplement fait avec des champignons, de l'huile d'olive, de l'ail et du persil au four.

Almeria : Ses nombreux et exquis plats traditionnels nous surprennent par la simplicité des ingrédients ainsi que par l'utilisation de différents types d'épices qui donnent à leurs plats une saveur unique et avec lesquels il est très facile de conquérir le palais des convives les plus exigeants. . “El gaspacho cortijero” est une variante du gaspacho traditionnel qui est fabriqué dans toutes les régions andalouses. Dans son élaboration, il utilise des amandes moulues et des raisins sans peau ou des tuyaux pour la présentation. Un autre type de soupe (servie chaude) est « Sopa de Almeria » fait avec de la lotte, accompagné de palourdes, crevettes, petits pois, poivrons rouges et carottes. Délicieux!

Malaga : Connue pour ses hôtels de grande hauteur et ses complexes hôteliers qui jaillissent des plages de sable doré, Málaga propose également une cuisine raffinée à ne pas manquer. Si vous venez à Malaga, il y a plusieurs plats que vous devez essayer, principalement les "espetos" et la "fritura Malagueña". Tout d'abord, "espetos" , fait généralement référence aux sardines, en brochettes et cuites sur une fosse de charbon. Le seul assaisonnement est un peu d'huile d'olive et de sel marin. Fritura Malagueña est un cocktail composé de nombreux poissons de la côte de Malaga tels que les anchois, les rougets, les seiches, les calamars, les merlans et bien plus encore. Le résultat? Un mélange sensationnel de poisson frais et délicieux qui stimule tous vos sens. Dégustez ce plat avec un verre de vin blanc d'Espagne bien frais ! Vous pouvez déguster d'excellents plats de fruits de mer au restaurant El Liro Here.

Si vous aimez notre blog et que vous souhaitez en savoir plus sur d'autres blogs étonnants en Espagne, consultez ce blog de Molly Here.


Des films pour vous y emmener.

Asseyez-vous, détendez-vous et imprégnez-vous de l'action espagnole

L'Espagne est un favori régulier des cinéastes, attirés par l'architecture, la campagne intérieure accidentée et, bien sûr, la magnifique côte.
Voici trois de nos favoris pour une chaude soirée d'été :

Vicky Christina Barcelone - Woody Allen
Tournée à Barcelone, vous l'aurez deviné, cette comédie dramatique romantique et drôle met en vedette Javier Bardem, Penelope Cruz et Scarlett Johansson.
L'amour et la tension s'ensuivent lorsque deux jeunes femmes américaines passent un été en ville et rencontrent un artiste espagnol plus âgé qui les surveille toutes les deux.
Acheter ou louer

Le chemin - Emilio Estevez
Un père, joué par Martin Sheen, reçoit une terrible nouvelle qui l'oblige à se rendre en Espagne pour parcourir le Camino de Santiago. Il en résulte une histoire émouvante d'amitiés, de courage et d'espoir.
Acheter

Ouvrez vos yeux - Alejandro Amenábar
Avec Penelope Cruz, c'est l'un des films espagnols les plus acclamés par la critique des 20 dernières années. Il a été refait comme le moins que brillant Vanilla Sky. Un film plein de sombres mystères et de souvenirs oubliés. Le cadre sur la Méditerranée vaut le détour, l'histoire captivante scelle l'affaire.
Acheter ou louer


S ide Plats

  • Patatas à lo Pobre Les pommes de terre des pauvres comprennent les pommes de terre, le poivron vert, l'oignon et l'ail, elles sont sautées dans de l'huile d'olive extra vierge.

Des légumes

  • D.O.P. Asperges Huétor Tájar – vient de la vallée fertile près de Grenade. C'est très parfumé.
  • P.G.I. Escacena de pois chiche – offrent une texture crémeuse, non granuleuse et un goût délicat.
  • Champignons Sierra de Aracena – n'ont pas de statut, mais ils devraient le faire. Ils les font sauter dans l'huile d'olive, oye.

Des fruits

  • D.O.P. Cherimoya (pomme anglaise) – est une pomme fragile aux fruits sucrés. C'est pour manger seul ou en morceaux de pomme, mais pas pour cuisiner. Vous les trouvez autour de Malaga et Grenade.
  • D.O.P. Raisins de Malaga – passer par une déshydratation naturelle, ce qui en fait un pur fruit sucré.
  • P.G.I. Tomate La Cañada – de la région d'Almeria, ils produisent des variétés de cerises, côtelées et oblongues de cette savoureuse tomate.
  • Cerises Castillo de Locubín – de la région au nord de la Grenade sont délicieux en tout.
  • Tomate Los Palacios – est la tomate parfaite, en sauce ou seule.
  • Mermelada (marmelade) de Naranja ácida (orange amère) – a été pendant de nombreuses années un produit anglais. Combien d'orangers voyez-vous en Angleterre ? La majorité des oranges venaient de Séville.

Les pêches, les nectarines et les prunes sont très populaires en Andalousie.

Un oranger amer à Cordoue.

Goûtez le vinaigre d'Andalousie

Le vinaigre de Xérès est un condiment issu de la fermentation du vin issu de raisins cultivés pour le Xérès.

  • Vinaigre de Xérès – vieillit pendant environ six mois dans de vieux fûts de sherry de chêne américain.
  • Réserver du vinaigre de Xérès – vieillit depuis plus de deux ans. Tout augmente pendant ce temps.
  • Vinaigre de JerezAOP. – est un vinaigre de Jerez-Xérès-Sherry et Manzanilla Sanlúcar de Barrameda. Il produit un sherry fort et riche avec une saveur vineuse.

Vinaigre de Xérès de Xérès
  • Vinaigre de Xérès, AOP réserve – est le premier vinaigre espagnol à recevoir AOP, statue. Il comprend des notes de bois de chêne du vieillissement.

Goûtez les desserts andalous.

Miel de Cana – est le miel qu'ils fabriquent à partir de la canne à sucre et ressemble plus à de la mélasse. Il est arrivé en Espagne via les Maures. Aujourd'hui, la seule usine en Europe fabriquant ce type de miel se trouve dans le village blanc andalou de Frigiliana.

Un autre aliment de base dans les bonbons qui sont venus avec les Maures est l'utilisation d'amandes.

Desserts

  • Mantecado de Estepa P.G.I., – sont des sablés de la ville d'Estepa, au sud de Cordoue. Ils existent en plusieurs saveurs et sont célèbres.
  • Castilleja de la Cuesta Tortas de Aceite P.G.I. – viennent de la Castilleja de La Cuesta, à 30 miles au sud d'Estepa. Ils sont célèbres pour leur huile d'olive, leur farine et leur biscuit au sucre.
  • Piononos de Santa Fe – proviennent d'une recette secrète de boulangerie dans la petite ville de Santa Fe, près de Grenade. Ressemblant au pape (si vous louchez très fort), ils roulent une génoise dans un cylindre. Ils versent différents sirops sur ce gâteau. Pour son chapeau, on grille de la crème (pensez meringue).
  • Torrijas Séville – sont des tranches de pain qu'ils trempent dans du vin, puis les battent et les font frire avant de les garnir de miel local. Un favori des vacances, vous pouvez parfois le trouver à d'autres moments de l'année.
  • Mostachon – viennent d'Utrera, au sud-est de Séville. Ils sont un type de sablé à tremper dans du chocolat chaud ou du café.
  • Alfajor de Medina Sidonia P.G.I. – sont un vieux dessert espagnol d'Andalousie. Ce cookie est célèbre à Medina Sidonia (Cadix). La pâte comprend du miel d'abeille pur, des amandes, des noisettes, de la cannelle et d'autres épices.
  • pestiños – sont une pâte sucrée qu'ils font frire dans de l'huile d'olive et garnissent de sucre ou de miel. Vous pouvez les trouver dans plusieurs villes.
  • Pan de Cadix(TUrrón de Cadix) – est une grande casserole rectangulaire de massepain (sucre ou farine de miel et d'amandes) de Cadix. Ils le forment dans une casserole (pain) et incluent souvent des fruits confits au milieu.

Nonne délicieux

Afin de récolter des fonds, de nombreux couvents cuisaient et vendaient encore des bonbons.

Comme ils sont isolés, ils ne peuvent pas se retrouver face à face avec des étrangers. Dans la plupart des couvents, vous trouverez une liste d'articles à vendre à côté d'un plateau tournant. Vous placez la somme d'argent appropriée sur le paresseux et le faites pivoter derrière le mur. Quelques instants plus tard, le plateau se retourne avec votre friandise dessus.

  • Yemas de San Leandro – Les religieuses du Convento de San Leandro à Séville vendent le même bonbon depuis plus de 400 ans. C'est un petit gâteau qu'ils font à partir de sucre, de jus de citron et de jaunes d'œufs.
  • Hojaldres de Cabello de ángel – sont filo avec une garniture de confiture de citrouille (cheveux d'ange). Vous pouvez le trouver dans plusieurs couvents et boulangeries.
  • Cordobes Pastel – est une variante des Hojaldres où ils ajoutent du jambon à la garniture de citrouille. Vous pouvez le trouver à plusieurs endroits mais essayez le monastère Santa Isabel de los Ángeles à Cordoue.

Produits de boulangerie

  • Pan de Alfacar P.G.I. – vient d'Alfacar près de Grenade. La fermentation lente crée de nombreux recoins (poches d'air) donc parfaits pour contenir de la confiture ou du beurre local. Ils forment la pâte en petits pains, petits pains et anneaux.
  • Olvorones – est un pain sucré généralement pour les fêtes de fin d'année, mais maintenant vous pouvez le trouver toute l'année, surtout en Andalousie.

Et il y en a environ 1000 autres que vous devriez essayer.


Espagne étonnamment épicée

"Nous utilisons de nombreuses épices dans la cuisine espagnole", a déclaré Gabriela Llamas, auteure de livres de cuisine et propriétaire d'une école de cuisine à Madrid, alors qu'elle se préparait à donner un cours sur les cuisines régionales espagnoles.

"Rappelez-vous que lorsque Colomb a découvert le Nouveau Monde, il ne cherchait pas un nouveau monde, il cherchait la Route des épices vers l'Asie", a-t-elle ajouté. “Et plus tard, les Hollandais et les Britanniques ont mené des guerres pour l'accès à ces épices en Asie. Un bateau plein de muscade valait autant qu'un bateau plein d'or.”

Alignés sur la table de Gabriela se trouvaient des bols de safran, de cannelle, de clous de girofle, de paprika, de sel, de poivre noir, de feuilles de laurier et d'ail frais, qui se sont rapidement retrouvés dans des plats aux couleurs vives et subtilement épicés d'Estrémadure dans la partie ouest d'Espagne, le Pays Basque au nord, et Valence sur la côte méditerranéenne.

Une histoire épicée

La plupart des épices utilisées aujourd'hui dans la cuisine espagnole sont arrivées en Espagne sur plusieurs siècles, de terres lointaines et par de nombreuses routes. Le poivre noir et les clous de girofle d'Asie ont probablement été utilisés par les Romains qui ont régné sur une grande partie de l'Espagne d'environ 200 avant JC jusqu'à 400 après JC. À partir de 711 après JC, des armées d'invasion d'Arabes et de Berbères (collectivement appelés « Maures ») d'Afrique du Nord ont envahi la péninsule ibérique, conquérant bientôt la majeure partie du territoire espagnol. Pendant près de 800 ans de domination maure dans diverses régions du pays, les marchands et horticulteurs arabes ont introduit de nombreuses herbes et épices, notamment la menthe, la coriandre, la cannelle et le cumin. Et au XVIe siècle, le piment de la Jamaïque, la vanille et les piments Capsicum (y compris les piments ardents) de l'hémisphère occidental ont été ajoutés au répertoire des ingrédients disponibles pour les cuisiniers espagnols.

Un assortiment de poivrons verts et rouges frais au marché alimentaire de La Boqueria à Barcelone

En 1492, Christophe Colomb a quitté le port espagnol de Palos de la Frontera pour son premier voyage à la recherche d'une route maritime vers l'ouest vers les terres productrices d'épices d'Asie. Au lieu de cela, il a heurté certaines îles de l'hémisphère occidental, un accident de navigation qui a changé l'histoire du monde, y compris son histoire culinaire. Les piments Capsicum faisaient partie des nombreuses nouvelles plantes que Colomb a ramenées en Espagne de ses quatre voyages dans le "Nouveau Monde" qu'il avait trouvé par inadvertance. Et dès 1493, ces poivrons étaient cultivés en Espagne, d'abord uniquement comme plantes ornementales, mais bientôt aussi pour la cuisine.

Lorsque Colomb a rencontré pour la première fois des piments au goût piquant dans les îles des Caraïbes, il les a appelés pimientos, un dérivé du mot espagnol pour « poivron » (pimienta), l'épice complètement différente qu'il recherchait en fait en Asie. C'est pourquoi aujourd'hui, tous les piments Capsicum en Espagne, du gros au petit, du doux au piquant, sont appelés génériquement pimientos, tandis que l'épice de poivre d'Asie est la pimienta negra (poivre noir), la pimienta blanca (poivre blanc), la pimienta en grano (poivre en grains) ), ou pimienta molida (poivre moulu, noir ou blanc). Les petits piments rouges Capsicum séchés et chauds sont parfois aussi appelés piments, d'après le terme nahuatl (mexicain) utilisé pour les gousses piquantes de l'autre côté de l'océan Atlantique.

Paprika espagnol

Lorsque les piments Capsicum rouges mûrs sont séchés et réduits en poudre en Espagne, le produit qui en résulte est l'épice distinctive de paprika connue sous le nom de pimenton. Les Espagnols produisent trois types de base de piment : le dulce , doux ou « doux », avec une saveur riche, voire charnue, l'agricdulce, « doux-amer », avec une saveur riche et charnue et parfois un soupçon de « bouchée ». #8221 d'acidité, souvent suivi d'un arrière-goût piquant et piquant, un paprika vraiment piquant, utilisé avec plus de parcimonie dans la cuisine espagnole. Bien que les paprikas dulce soient les plus répandus en Espagne, les agridulces et les picantes jouent un rôle distinct dans le piquant de la cuisine.

Un assortiment de pimentón espagnol (paprika) à La Boqueria
marché alimentaire à Barcelone

En 1893, lorsque le gastronome espagnol Angel Muro a publié sa première édition d'El Practicon - l'équivalent du XIXe siècle de la Joie de cuisiner - il a fait référence à la fois au pimenton sucré et chaud. Muro a affirmé que le paprika était "devenu, pour presque tous les habitants de l'Espagne, mais principalement pour ceux de [la région de] la Vieille Castille, un article de première nécessité, comme le sel et le vinaigre". Il a poursuivi en disant que dans la Vieille Castille, "pas un seul aliment n'est mis sur la table qui ne soit assaisonné de paprika doux ou chaud". Il a également souligné que de grandes quantités de paprika étaient consommées dans la région d'Estrémadure, non seulement comme ingrédient dans plats cuisinés, mais aussi comme élément de conservation des nombreux types de chorizos (saucisse de porc) produits dans cette partie de l'Espagne.

Aujourd'hui, l'Estrémadure est l'une des principales régions productrices de paprika d'Espagne, avec Leon, Murcie et la Catalogne. Pimentón de La Vera –le paprika fumé de la région de La Vera en Estrémadure–a été le premier paprika à obtenir une désignation Denominacíon de Origen, ou “le statut de nom protégé,” en Espagne, garantissant que seul le paprika spécial produit là-bas pourrait supporter ce titre. Ce type distinctif de paprika d'Estrémadure est fabriqué en fumant une variété de poivrons rouges mûrs (selon le type de paprika souhaité) sur des braises de chêne vert pendant 10 à 15 jours avant que les poivrons ne soient réduits en poudre. Le pimentón non fumé, de Murcie et d'autres régions d'Espagne, est fabriqué à partir de piments séchés au soleil (méthode artisanale) ou à l'air chaud provenant de radiateurs électriques dans de grandes usines commerciales de paprika.

Près de 80 pour cent de tout le pimentón produit en Espagne sert à fabriquer les nombreuses sortes de saucisses au chorizo ​​rouge foncé pour lesquelles le pays est également célèbre. Le reste est utilisé pour cuisiner une large gamme de plats, des tapas savoureuses aux soupes de poisson copieuses et aux ragoûts de viande. Et une petite quantité de pimentón est exportée vers d'autres pays, car de plus en plus de personnes en dehors de l'Espagne découvrent la saveur distinctive du paprika espagnol, qui est différent des autres paprikas bien connus produits dans des endroits comme la Hongrie et les États-Unis. (Voir l'encadré “Sources”.)

Pimientos de Padrón

Pimientos galiciens de Padron attendant d'être frits
dans un bar à tapas à Madrid

Les Espagnols n'ont pas de langues timides. Malgré leur préférence pour les poivrons frais et les paprikas doux, de nombreux Espagnols aiment aussi manger des aliments épicés. Un ou deux piments forts séchés sont souvent déposés dans une soupe ou un ragoût, de la même manière que le sel et le poivre noir seraient ajoutés. Certaines sauces d'apparence innocente, mais très épicées, peuvent surprendre le palais sans méfiance. Et un tapa préféré dans de nombreux bars espagnols est le piment de Padrón, une assiette de poivrons verts entiers frais de la région de Galice, qui sont rapidement frits dans de l'huile d'olive, puis saupoudrés de gros sel de mer. Comme le barman vous le préviendra, “ Unos pican y otros non “–––“se sont chauds et les autres ne sont pas”–mais jusqu'à ce que vous les mordez, vous ne savez pas lequel de ces petits poivrons verts va épater vos papilles. Prendre plaisir!

Sharon Hudgins est l'auteur d'un livre de cuisine primé, Spain: The Cuisine, the Land, the People (Spanien: Kuche, Land und Menschen, publié par Hadecke Verlag en Allemagne, 1991). Elle a vécu en Espagne et a traversé les 47 provinces du continent espagnol.

SOURCES D'INGRÉDIENTS ESPAGNOLS

(magasins à Seattle, WA Santa Fe, NM Berkeley, CA et Mill Valley, CA en ligne sur www.spanishtable.com )

Olives épicées espagnoles ( Aceitunas Alinadas )

Je les ai récemment mangées en tapa dans une cerveceria (taverne à bière) à Barcelone, où elles accompagnaient à merveille les chopes de bière espagnole, fraîchement sorties du tonneau. Bien sûr, le goût salé vous donne envie de boire plus de bière, mais qu'y a-t-il de mal à cela ?

1 livre d'olives vertes espagnoles, non dénoyautées

1/2 à 3/4 tasse de petits oignons perlés marinés

1/2 tasse de poivrons rouges espagnols rôtis en bouteille (doux) 1/4 à 1/2 tasse de poivrons verts marinés hachés (guindillas verts marinés espagnols ou pepperoncini italien)

1 cuillère à soupe de câpres marinées

1 cuillère à soupe d'huile d'olive espagnole

1/2 cuillère à café de paprika espagnol chaud (fumé ou non fumé)

Tout d'abord, sous l'eau chaude courante, rincez les olives, les oignons perlés, les poivrons verts marinés et les poivrons marinés pour réduire leur salinité. Égouttez-les soigneusement.

Mélanger tous les ingrédients dans un bol de taille moyenne. Couvrir et réfrigérer au moins 24 heures pour que les saveurs se mélangent. Servir à température ambiante, en tapa pour accompagner du sherry espagnol sec, du vin espagnol blanc ou rouge, ou de la bière espagnole.

Échelle de chaleur : légère à moyenne

Tostadas au chocolat et au chorizo

( Tostadas de Nutella et Chorizo ​​)

Cet apéritif surprenant a été créé par Jason Dady, chef du Lodge Restaurant of Castle Hills à San Antonio, Texas et du Bin 555 Restaurant and Wine Bar à Dallas et San Antonio. Dady a combiné les saveurs du Nouveau Monde de piments, de chocolat et de vanille avec de l'huile d'olive espagnole et des saucisses de porc au chorizo ​​espagnol traditionnelles (aromatisées au paprika espagnol) pour faire un apéritif qui plaira à l'enfant de chaque adulte. La combinaison de chocolat et de piments rappelle le mole poblano mexicain traditionnel.

Pain français de style campagnard, coupé en travers en tranches de 1/2 pouce d'épaisseur

Huile d'olive extra vierge espagnole

Pâte à tartiner Nutella chocolat-noisette

Sel de mer aromatisé à la gousse de vanille (voir NOTE), ou sel de mer non aromatisé

Saucisse espagnole dure au chorizo ​​(pas de la saucisse mexicaine douce au chorizo), coupée transversalement en tranches de 1/8 de pouce d'épaisseur

Faites griller les tranches de pain des deux côtés et laissez-les refroidir. Badigeonner légèrement un côté de chaque tranche de pain d'huile d'olive, puis étaler une fine couche de Nutella sur le dessus (comme étaler de la mayonnaise sur du pain de mie). Saupoudrez uniformément une petite quantité (une pincée ou deux) de sel de mer sur le Nutella, puis placez deux ou trois tranches de chorizo ​​espagnol en une seule couche sur le dessus. Servir à température ambiante, en apéritif ou en collation, accompagné d'un vin rouge espagnol robuste de la région de la Rioja.

REMARQUE : Préparez du sel de mer parfumé à la vanille en écrasant finement une gousse de vanille et en la combinant avec du sel de mer (de préférence de la fleur de sel) dans un récipient en verre bien fermé. Laissez reposer le mélange pendant plusieurs jours, à température ambiante, pour que les saveurs se marient.

ufs au four andalous, style flamenco

Cette recette vient de Séville, une ville célèbre pour sa musique flamenco et le plat est aussi coloré (et impertinent) qu'une danseuse de flamenco. En Espagne, il est traditionnellement cuisiné et servi dans de petites cocottes individuelles en terre cuite. Les garnitures sur les œufs peuvent être variées pour utiliser les restes de viande et de légumes dans votre cuisine.

6 cuillères à soupe d'huile d'olive espagnole (plus l'huile pour les casseroles)

1 gros oignon, haché finement

3 grosses gousses d'ail, hachées

1 1/2 tasses de jambon cuit en dés (usage divisé)

1 cuillère à soupe de paprika espagnol doux/doux (fumé ou non fumé)

6 grosses tomates (fraîches ou en conserve), pelées, épépinées et hachées

Poivre noir fraichement moulu

12 tiges d'asperges vertes cuites

2 piments espagnols entiers en conserve, coupés sur la longueur en 12 lanières

6 cœurs d'artichauts cuits, coupés en moitiés ou en quartiers

12 tranches de chorizo ​​espagnol dur (pas de chorizo ​​mexicain mou)

Préchauffer le four à 450 degrés F. Huiler légèrement l'intérieur de six casseroles en terre cuite individuelles de 1 1/2 tasse ou de ramequins allant au four.

Faites chauffer l'huile d'olive dans une grande poêle et faites revenir l'oignon, l'ail et la moitié du jambon coupé en dés jusqu'à ce que l'oignon soit tendre. Saupoudrer de paprika et cuire en remuant constamment pendant 30 secondes. Incorporer immédiatement les tomates et le bouillon de poulet. Cuire à découvert à feu moyen, en remuant de temps en temps, pendant 15 à 20 minutes, ou jusqu'à ce que le liquide soit réduit et que la sauce soit épaisse. Goûtez et ajoutez du sel et du poivre au besoin.

Répartir la sauce dans les 6 casseroles en l'étalant en une couche uniforme. Casser délicatement 2 œufs sur la sauce dans chaque cassolette. Disposer les asperges, les lanières de piment, les cœurs d'artichaut, les tranches de chorizo, les pois verts et la moitié restante des dés de jambon de manière décorative autour et sur les œufs crus dans chaque casserole. Saupoudrer légèrement de sel et de poivre.

Cuire les cocottes au four préchauffé pendant environ 8 à 10 minutes, jusqu'à ce que les blancs d'œufs aient pris mais que les jaunes soient encore coulants. Servir immédiatement, en entrée ou en plat principal d'un repas léger, accompagné d'une salade verte croquante assaisonnée d'huile d'olive espagnole et de gros sel.

Soupe espagnole à l'ail (Sopa de Ajo)

Cette soupe paysanne est populaire dans toute l'Espagne où elle est connue sous de nombreux noms, notamment la simple sopa de ajo (soupe à l'ail), la sopa castellana (soupe castillane) et la sopa de ajo leonesa (soupe à l'ail de Leon). Parfois, l'œuf est mélangé à la soupe, comme la soupe chinoise aux œufs, au lieu d'être cuit sur le dessus ou même omis entièrement. L'utilisation de jambon est également facultative, mais personnellement, je pense que cela ajoute une autre couche de saveur profondément espagnole.

Préchauffer le four à 450 degrés F. Chauffer 1/4 tasse d'huile d'olive dans une grande poêle à feu moyen et y faire frire les tranches de pain en les faisant cuire des deux côtés. Mettez 1 tranche de pain frit dans chacun des 4 bols à soupe allant au four. (En Espagne, cette soupe est souvent servie dans des bols en terre cuite à bords droits, glacés uniquement à l'intérieur.) Faites chauffer le 1/4 tasse d'huile d'olive restante dans une grande casserole à fond épais à feu moyen. Ajouter l'ail et cuire, en remuant constamment, pendant 2 à 3 minutes, jusqu'à ce que l'ail soit tendre mais pas doré. Ajouter le jambon coupé en dés et faire revenir 2 à 3 minutes de plus. Retirer la casserole du feu et incorporer le paprika. Bien mélanger. Placer la casserole sur feu doux et cuire, en remuant constamment, pendant 1 minute. Ne laissez pas le paprika brûler ! Ajouter immédiatement le bouillon de poulet (ou l'eau) et le sel. Porter à ébullition à feu moyen, puis réduire le feu et laisser mijoter, à découvert, en remuant de temps en temps, pendant 10 minutes. Goûtez et ajoutez plus de sel si vous le souhaitez. Place the soup bowls on a baking sheet. Pour the hot soup over the bread in each bowl. Break 1 egg onto a saucer, and slide the raw egg carefully onto the top of the soup in 1 bowl. Repeat for each of the remaining bowls. Put the baking sheet with the soup bowls into the hot oven for 3 to 4 minutes, or until the eggs have baked and set. (Usually this dish is baked only until the whites have set and the yolk is hot, but still a bit runny.) Serve hot.

Zarzuela ( sarsuela in the Catalan language) is a musical term for a type of Spanish operetta–a colorful, witty mixture of song, dance, and theater. The same term is also used for this colorful, flavorful Catalan dish that combines several types of seafood with sweet red peppers and almonds.

1/8 teaspoon finely crumbled saffron threads

1 tablespoon Spanish sherry

2 large onions, coarsely chopped

4 to 5 large garlic cloves, minced

2 tablespoons finely chopped Spanish jamon serrano (dry-cured raw ham)

1 tablespoon mild/sweet Spanish paprika (unsmoked)

1 tablespoon hot Spanish paprika (unsmoked)

1/2 cup blanched almonds ground in a nut grinder or blender

6 medium tomatoes (fresh or canned), coarsely chopped

2 red bell peppers, seeded, deveined, and cut lengthwise into 1/4-inch-wide strips

1 bay leaf, finely crumbled

1-1/2 pounds fish filets (sole, turbot, perch or red snapper), cut into 2-inch chunks

1 pound whole shrimp, in the shell, washed and drained

3 cuillères à soupe de persil frais haché

Mix the crumbled saffron threads with the sherry in a small bowl, and set aside for them to steep while you assemble the rest of the dish.

Heat the olive oil over medium heat in a large (4-quart) heavy-bottomed stovetop casserole. When the oil is hot, sauté the chopped onions until they begin to soften. Add the garlic and ham and sauté them with the onions until the onions are very soft. Sprinkle the paprika over this mixture, stir well, and cook over very low heat, stirring constantly for 2 minutes. Add the ground almonds and cook, stirring constantly, for 1 minute. Stir in the tomatoes, red bell peppers, bay leaf, and saffron with the sherry it steeped in. Increase the heat to medium and let the mixture cook uncovered for 5 minutes.

Stir in the white wine and lemon juice. Add the pieces of fish. Bring the mixture to a boil, reduce the heat to low, and simmer uncovered for 10 minutes. Add the unpeeled shrimp, stir gently to combine with the other ingredients, and simmer for another 3 to 4 minutes (maximum–otherwise the shrimp will be tough). Serve immediately, in shallow soup bowls, garnished with chopped fresh parsley and lemon wedges. Or serve on plates with plain boiled rice and a green salad on the side. Dry white Catalan wine goes especially well with this dish.


Huevos a la flamenca (Andalusian flamenco eggs) recipe - Recipes

Sangria
Sangria - a fruit punch based on red wine.

A Late Dinner Book Review
A Late Dinner by Paul Richardson Book Review

Asparagus Soup Recipe – Spanish Style
Sopa de Crema de Esparragos - Creamed Asparagus Soup Recipe

Champagne or Cava?
French Champagne or Spanish Cava?

Champiñones al Ajillo
Try these simple tapas recipes for garlic mushrooms.

Churros
Delicious recipe for Churros and chocolate dipping sauce

Cook España, Drink España! Review
Cook España, Drink España! A Culinary Journey around the Food and Drink of Spain

Cordero Asado al Horno
Delicious roast lamb dish served all across Spain

Flan
A recipe for one of the best desserts in Spain

Gambas Pil-Pil
Gambas Pil- Pil A hot and spicy prawn dish

Gazpacho - Mediterranean diet
A lovely cold, summer soup, enjoyed in all parts of Spain and now throughout the world.

Huevos a la Flamenca- Flamenco style baked eggs
Baked eggs - gypsy style. A great little dish for using what you've got, ham, prawns, jamon, sausage, chicken livers etc.

Introducing Spanish Traditional Dishes
French, Jewish, Roman, Moorish and New World Influences on the Spanish Gastronomy.

Lentils with Spicy Spanish Sausages
An economical and warming lentil and chorizo dish.

Natillas
Traditional Spanish dessert - Natillas

Olives - trees and oil
Facts about olive trees and olive oil.

Saffron, its Production and a Recipe
Saffron production and Chicken in Lime and Saffron Recipe

Salmorejo -Typical Spanish Dish
Salmorejo a typical Andalusian dish from Cordoba Province.

Seville Orange Marmalade
Seville Orange Marmalade recipe

Simple Paella
Try this simple traditional dish, from Andalucia in the south of Spain.

Spanish Christmas Recipes
Traditional Spanish Christmas Foods

Spanish Postres
A list and translation of Spanish desserts and cakes.

Spicy Spanish Chorizo and Lentil Stew
A healthy delicious and economical Spanish Chorizo and Lentil stew

Spinach and Chickpea hotpot
Quick, easy and healthy spinach and chickpea hotpot.

Tapas Recipes
Three simple tapas recipes.

Tortilla Española (Spanish Omelette)
A traditional Spanish Tortilla, but add a few extra for a lovely treat.

Vanilla - its Use and its History
A little history of vanilla´s introduction to Spain.

Content copyright © 2018 by . Tous les droits sont réservés.
This content was written by . If you wish to use this content in any manner, you need written permission. Contact BellaOnline Administration for details.


A BRIEF HISTORY OF THE IBERIAN PENINSULA

Spain and Portugal are two of the oldest countries in Europe, having been continuously settled since prehistoric times. In fact, the El Castillo cave– one of the most beautiful painted caves in Europe– is located in Cantabria, in northern Spain. The cave offers archaeological evidence that the Iberian Peninsula has been settled for over 40,000 years.

Over the centuries, local tribes mixed with Celts, Phoenicians, Greeks, and Carthaginians before the entire Iberian Peninsula was conquered by the Romans, becoming the Roman provinces of Iberia and Lusitania. After the fall of the Roman Empire, the area was invaded by the Swabians and Vandals, Germanic tribes that established kingdoms in the North and South of the peninsula, respectively.

These regions were later reunited under the rule of another Germanic population, the Visigoths. The Visigoths ruled over the peninsula for over 200 years, until a great force came sweeping up from the south. The Moorish armies ultimately conquered almost the entire peninsula, with the exception of the northwestern corner.

Spain and Portugal remained under Islamic rule for several centuries. The majority of the peninsula was slowly conquered again by Christian rulers in the 13th century, with the exception of the territory around the city of Cordoba, which didn’t surrender to Christian rule until 1492. The period of Islamic rule is also known as the Reconquista, in reference to the continuous attempts by Christian kings to bring the Peninsula back under Christian rule.

The Islamic period in Spain saw the development of arts, philosophy, and culture, especially in the southern part of the country, where the Islamic rule survived the longest. At the time, the Iberian peninsula was known in Arabic as “Al-Andalus,” which was the root for the name of Andalusia, the region on the southern coast of Spain.

After the end of Islamic rule, Spain and Portugal gradually became two separate entities. The first king of Portugal was Afonso I, who conquered the country, took it from the Muslims and secured its independence from Spain in the 12th century. Spain became united three centuries later with the marriage of Isabella of Castille and Fernando of Aragon, the two main Christian kingdoms in the country.

Another time that greatly shaped the history of Spain and Portugal is the Age of Discoveries when ships sailed from ports in the two countries bound for the Americas and ended up establishing vast colonial empires. Exploitation of indigenous people and resources filled the coffers of the Spanish and Portuguese courts for centuries until eventually, the colonies declared independence one after the other throughout the 19th century, and the empires came to an end.

During the 20th century, both countries became republics and were ruled by right-wing dictators for decades – Salazar in Portugal, and Franco in Spain. Dictatorship in Portugal came to an end in 1974 with the Carnation Revolution, while Spain had to wait for Franco’s death in 1980 for democracy to be restored.


Riñones al Jerez (kidneys in sherry sauce)

  • 500 g beef / lamb / veal kidney, soaked in 500 ml salted water for two hours, cut into thin slices
  • 175 ml dry sherry
  • 150 g onion, chopped small
  • 30 ml olive oil / 30 g butter
  • 1 tbsp parsley
  • 4 garlic cloves, crushed, finely chopped
  • 5 g black pepper
  • Salt, large pinch

Sauté onion in the oil over a low heat for 30 minutes until golden brown. Add garlic, increase heat and fry for a couple of minutes. Add kidneys, brown gently. Add the sherry, simmer for 15 minutes. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Garnish with parsley.


Voir la vidéo: HUEVOS a la flamenca - Receta fácil de Karlos Arguiñano Programa completo (Août 2022).